Autrice et metteure en scène

Alix
Denambride

Elle étudie les arts du spectacle et les lettres modernes à l’Université Lumière Lyon II et se forme à l’art dramatique à l’ENM de Villeurbanne et au cours de différents stages (Guy Naigeon, Alexandre Del Perugia, Laurence Mayor, Yves-Noël Genod…). Souhaitant se tourner vers la mise en scène, elle est assistante à la mise en scène de 2010 à 2012 : Éric Massé et Angélique Clairand (Cie des Lumas) ou encore Mark Tompkins (Cie I.D.A.).

Après une trajectoire dans le théâtre en salle et conquise par la dynamique des nouvelles formes de création en espace public, elle intègre en 2011 la Formation supérieure d’art en espace public (FAI-AR). Dès lors, elle explore les espaces non voués à la représentation au travers d’une écriture qui questionne la potentielle théâtralité de la réalité. Elle crée No Visa for this Country en 2014 (In du Festival d’Aurillac en 2015) et Terre Commune en 2017 (In du Festival Chalon dans la Rue). Elle co-écrit avec Emmanuel Vigier, l’ouvrage Terres Communes, troisième opus d’une trilogie relatant leur traversée documentaire (ouvrage à paraître aux Éditions Deuxième époque en 2020).

Parallèlement, elle poursuit son travail de performeuse lors d’évènements dans des lieux spécifiques comme des hôtels avec notamment Conversation with a stranger à Bruxelles (Belgique) en 2013 et Hotel Obscura à Vienne (Autriche) en 2015. Elle œuvre également pour d’autres artistes en tant qu’assistante, regard extérieur ou comédienne, en France et à l’étranger (Collectif Orbe, le blÖffique Théâtre, l’Agence de Géographie Affective, KompleXKapharnaüM, Judith Nab, Loop-s, GK Collective, La Fabrique Fastidieuse…). Elle collabore régulièrement à la FAI-AR en tant qu’intervenante.

Parcours FAI-AR

Dans le cadre de la formation supérieure, Alix Denambride a effectué un stage artistique auprès des compagnies Deuxième groupe d’intervention et compagnie I.D.A. Son voyage d’étude s’est déroulé à Madagascar. Sa recherche personnelle a été représentée par le projet de création No VisA for this CountrY, parcours sonore et fictionnel en paysage urbain.

Les créations in situ

2023 : Huit Calibres, une cartouche de Gitanes, 1 micro
Le 19 décembre 1985, Georges Courtois prend en otage la cour d’assises de Nantes. Il exigera de FR3 de filmer l’ensemble de la prise d’otage. Impressionnés par le personnage, son acte, mais aussi saisis par la richesse narrative des séquences tournées par l’équipe de télévision, les auteurs Alix Denambride et Emmanuel Vigier ont amorcé un processus d’écriture autopsique interrogeant les métiers du journalisme et de la mise en scène.

2021 : Adolescences
Fiction documentaire dans l’espace public
Adolescences interroge la place de la jeunnesse dans l’espace public. Mêlant théâtre et photographie, cette écriture parle des lieux et des hors champs secrets que les jeunes inventent pour échapper à la surveillance, ces terrains transitoires qui deviennent leurs espaces de jeu et de collectif.

2017 : Terre Commune
Divertissement intéressant
Une femme X sort de terre. Après une vie à la rue, elle est enterrée, mise en terre commune. Elle nous revient dans un paysage délaissé, à la périphérie de la ville, car non, elle n’est pas mieux là où elle est, pas mieux morte que vivante.

2014 : No Visa for this Country
Travelling fictionnel en paysage urbain
Durant le parcours, le spectateur chemine avec un casque. Il entend l’histoire d’une disparition, celle d’une femme dénommée Jeanne. Pas à pas, cette investigation se transforme en invitation au voyage, ouvrant une brèche poétique dans des espaces du quotidien.

 

Les créations dédiées

2018-2019 : Grand Chevalement Sauvage
Grand Chevalement Sauvage est une adaptation libre du conte Le Vilain Petit Canard d’Andersen mettant en lumière l’histoire du bassin minier, territoire tour à tour méprisé et reconnu au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

2017-2018 : 17 semaines
17 semaines de présence dans la métropole de Valenciennes.
17 semaines pour interroger les lieux, les gens qui les habitent, et nous-mêmes, sur notre capacité à faire hospitalité, à être accueillis.
17 semaines pour appréhender le paysage, ses plaines marécageuses, ses étangs, ses forêts et prairies humides, et ses tas de cailloux, avec à l’esprit l’évidence de la force qu’il a fallu pour les soulever.

2016-2017 : Le Long de l’Axe
Expérience de territoire avec KompleX KapharnaüM
Le Long de l’Axe est un projet au long court qui s’est construit le long de l’axe du tram T3, qui relie la gare Part-Dieu à Lyon à l’aéroport Lyon-Saint Exupéry. Dans ce contexte, une fiction s’est déployée au fil du temps et de l’axe, dans le tram, pour un public non convoqué.

Liens

Teaser - Création Terre Commune
https://vimeo.com/300080151
Retour sur Le Long de l'Axe
https://vimeo.com/236108241