Aller au contenu principal

Masterclasse #2 de Maria Sideri (venue annulée-covid), remplacée par Joanne Leighton

24 septembre 2020 - Urban Academy (CIFAS) - La Bellone, Bruxelles

Le CIFAS et la FAI-AR renouvelle leur collaboration autour de leur sujet commun : l’art et la ville en proposant ce rendez-vous, ouvert à toutes et tous.  

JOANNE LEIGHTON

Joanne Leighton est une chorégraphe et pédagogue belge, d’origine australienne, dont le parcours est étroitement lié à une vision de la danse originale et évolutive. Sa démarche explore les notions d’espace et de site comme un tout, un commun peuplé de territoires, d’identités, d’espaces interdépendants. Pour la Urban Academy, Joanne Leighton proposera un atelier en trois parties: elle présentera d’abord sa démarche autour de différents projets, principalement Les Veilleurs (performance pour 732 participant·e·s) et sa pratique de marche performative WALK. Après un moment d’échanges avec les participant·e·s du workshop, le groupe sortira dans l’espace public afin d’y mener une expérimentation. 

Bio

Joanne Leighton est une chorégraphe et pédagogue belge, d’origine australienne installée en Ile-de-France, dont le parcours est étroitement lié à une vision de la danse originale et évolutive. Sa démarche explore les notions d’espace et de site comme un tout, un commun peuplé de territoires, d’identités, d’espaces interdépendants. Elle propose une ouverture vers un travail sur scène et hors scène où chaque lieu au-delà des frontières, concret ou virtuel et où chaque corps au-delà des individualités, deviennent le champ de l’expérimentation chorégraphique et interpellent la notion du même et de l’autre.

Masterclasse initialement prévue avant l’annulation de la venue de Maria Sideri du fait de la situation sanitaire :

MARIA SIDERI

HOSPITALITÉ, HOSTILITÉ ? La performance des corps féminins dans un espace public déconfiné

L’expérience du confinement a introduit dans nos vies de nouvelles restrictions topographiques très spécifiques. Leur impact reste à mesurer mais une mutation de notre perception des corps dans leur relation aux autres corps est déjà à l’œuvre. Le corps féminin, imaginé comme un espace social, utilise continuellement des méthodes performatives pour revendiquer sa place dans l’espace public. Entre stratégies d’évitement, ruptures sensorielles, ajustements de comportements ou de trajectoires, les femmes doivent faire preuve d’inventivité pour traverser l’espace public. 

Quels sont les gestes barrières imposés dans un espace public genré et qu’est-ce qui a changé depuis le confinement ? En quoi l’art de la performance peut offrir aujourd’hui des outils pour un espace public plus solidaire et égalitaire ? Cette masterclasse offre des outils performatifs pour imaginer une cartographie féministe de l’espace public.

 

Maria Sideri

 Le travail de Maria Sideri se situe quelque part entre la performance et la chorégraphie, et se base sur le mouvement, le geste et la voix. Formée en danse et en anthropologie, elle s’intéresse à la relation entre la performance et son intégration au contexte culturel dans lequel elle s’inscrit. Maria est diplômée de la Faculté de Lettres de l’université de Ioanna et a effectué deux masters, un en Histoire de Religions (université de Genève) et un MFA en Creative Practice à Laban Conservatoire de Musique et de Danse à Londres avec mention. Elle est soutenue par Arts Council of England pour le projet Vibrant Matter/La Métachorie et elle a récemment reçu une bourse par ARTWORKS Fellowship (2018). Depuis mars 2018, elle effectue son doctorat à l’université de Macédoine de l’Ouest dans le département de Arts Appliqués et Visuels avec une bourse Nationale de IKY.

INFORMATIONS PRATIQUES

Participation gratuite sur inscription / COMPLET
Ouverture des inscriptions à partir du 18 août 

Votre contact :

Lauréline SAINTEMARIE, Coordinatrice pédagogique de la formation continue
laureline.saintemarie@faiar.org — +33 (0)4 91 69 74 67

Partenaire

Installé à Bruxelles depuis 2009, le Centre international de formation en arts du spectacle développe un programme de rencontres et de formations dans le domaine des arts vivants (théâtre, danse, cirque, performance, écriture dramatique, installation vivante, etc.) en direction des artistes – créateur·rice·s et interprètes – professionnel·le·s actif·ve·s. 

Depuis 2012, il organise chaque année à Bruxelles la Urban Academy conçue comme le lieu incontournable de la réflexion critique sur les relations complexes qu’entretient l’art vivant avec l’espace public. 

 

Photos

performance © Bea Borgers
portrait © Charles Sage