MARDI 11 JUILLET 2017 – Festival Avignon et Cies, Le OFF (84)

Masterclasse de Gabriella Cserhati, GK Collective (France)

Metteur en scène hongroise, Gabriella Cserhati fonde en 2009 à Paris le groupe de recherche théâtrale GK Collective. Elle y développe le dispositif de mise en scène du THéâTRe CaCHé qui consiste à introduire de la fiction dans le réel et à expérimenter différents modes de relation au spectateur. Sur la base d’un partage des principes du THéâTRe CaCHé, cette masterclasse est une invitation à explorer de nouvelles formes théâtrales à inventer soi-même et à tester en immersion dans le contexte des rues d’Avignon au cœur du mois de juillet.

Voir l’interview de Gabriella CSERHATI

« Le THéâTRe CaCHé est  une forme théâtrale « open source » développée en huit volumes par le GK Collective. Le THéâTRe CaCHé est  un film vivant que le spectateur regarde de l’intérieur. Le spectateur fait partie de l’histoire. Il est au centre de l’événement se produisant sous ses yeux. Il est libre de ses mouvements et de ses actes, il peut participer à cette histoire, mais n’y est jamais contraint. Le THéâTRe CaCHé est une action théâtrale dissimulée au sein d’une activité réelle (un supermarché, une église, un appartement, une rue, etc.), accessible à ceux qui sont avertis de son existence. Le THéâTRe CaCHé a cependant l’ambition de ne pas heurter le réel ni d’instrumentaliser ceux qui ne sont pas au courant de son existence. » GK Collective.

 

Gabriella CSERHATI (GK Collective)

 

Née à Budapest, elle vit et travaille Paris. Après des études de réalisation cinématographique, ses films (court et long – métrages), réalisés avec Fabien Lartigue, rencontrent un bon accueil en festivals et Gabriella est lauréate de plusieurs prix internationaux (Independent European Film 2011, Los Angeles Movie Awards). À partir de 2009 elle crée le dispositif de mise en scène qu’elle nomme le THéâTRe CaCHé et impulse la création du GK Collective : un laboratoire de recherche théâtrale dont la préoccupation première est le spectateur de l’ère numérique. Le GK Collective travaille sur la frontière entre fiction et réalité et explore de nouveaux rapports au public, engageant la participation sans intrusion. Gabriela Cserhati est la directrice artistique du collectif qui compte aujourd’hui Cécile Dano, Isabelle Hazaël, Rachel Huet-Bayelle, Fabien Lartigue, Morgane Le Rest, Arnaud Lesimple, Csaba Palotaï, Quentin Pradelle et Julien Prévost. http://gkcollective.org/