Stage de formation professionnelle CONVENTIONNÉ COLLECTIF AFDASlogo_afdas_gpp
Organisé par la FAI-AR en partenariat avec La Maison du Conte 
Dirigé par Olivier Villanove, conteur, et Christophe Chatelain, metteur en rue.
Du 21 au 25 novembre 2016 à La compagnie, lieu de création, quartier Belsunce – Marseille (13).

5 jours pour se former aux techniques de la narration en extérieur

Conçu par la FAI-AR, centre de formation dédié à l’art en espace public, en partenariat avec la Maison du Conte de Chevilly-Larue, ce stage de formation professionnelle s’adresse à des artistes désireux d’appréhender les techniques fondamentales et les enjeux narratifs de la parole en espace public. Olivier Villanove et Christophe Chatelain, respectivement conteur et metteur en scène, spécialistes de la création en espace public, s’associent pour transmettre leur expérience et leur savoir-faire.

Toute prise de parole suppose une maîtrise des techniques connues des comédiens et des conteurs : narration, adresse au public, diction. L’artiste qui prend la parole sait construire, faire vivre et transmettre un propos. Dans l’espace public, l’exercice revêt une difficulté autre parce que la ville « parle » avant l’artiste et souvent plus fort que lui. Nul ne peut, au risque d’un effacement ou d’une fausse adresse, faire abstraction des circonstances ni des contraintes d’ordre pratique (bruit, météo, passage, etc.) ou symbolique (représentations, histoires, légendes, etc.).

Par ailleurs, le décloisonnement des pratiques artistiques engage les créateurs à explorer de nouveaux contextes de travail et à externaliser leur pratique. À l’ère des smart cities et des préoccupations sécuritaires, cette démarche revêt une dimension publique et citoyenne. Quand l’Agora romaine se pensait comme espace de prise de parole, la place publique peine aujourd’hui à exister par le verbe. La parole semble abandonnée aux marchands et aux égarés. Sans toujours bien en prendre la mesure, l’artiste parleur endosse toujours une fonction symbolique et politique.

En immersion dans le quartier Belsunce à Marseille, les stagiaires seront amenés à faire vivre un récit scénographié pour un lieu choisi de l’espace public. Les intervenants transmettront aux participants les techniques de l’acteur et du conteur par l’expérimentation de différentes formes de prise de parole et par un travail de mise en espace. La construction dramaturgique reposera sur l’exploration de lieux facilitée par La Compagnie, lieu de création implanté à Belsunce et point d’appui pour ce stage. La collecte et l’exploitation de la matière tirée du réel, le jeu avec les codes et situations en présence seront appréhendés comme des éléments structurants de la trame narrative.

Objectifs pédagogiques

Adapter les techniques fondamentales de l’acteur et du conteur aux particularités de l’espace public : adresse aux publics, portée de la voix, diction, etc.
Appréhender les techniques spécifiques aux arts en espace public : déplacements du public, récit en mouvement, utilisation des éléments en présence, gestion des imprévus etc.
Expérimenter différentes formes de prise de parole et de conditions de réception publique
Travailler sur la mise en espace en prenant conscience des codes et des situations spécifiques : aménagement, mobilier, paysage, usages, représentations, etc.
Faire vivre une histoire dans l’espace public : explorer différents lieux pour un récit (histoires, faits divers, légendes), dégager du lieu un potentiel dramaturgique ; collecter et utiliser la matière trouvée ; construire une narration en fonction du lieu.

OUTILS ET MÉTHODOLOGIE DE TRAVAIL

Introduction aux univers du conte et des arts de la rue
Immersion dans un territoire
Exercices techniques de narration et de mise en espace
Expérimentations narratives in situ en solo, binôme et en groupe
Construction collective d’un récit scénographié dans l’espace public

INITIATEURS PÉDAGOGIQUES

OLIVIER VILLANOVE Ι CONTEUR

D’un passé d’enfant voyageur embarqué sur le voilier de son père, il a gardé le regard gourmand de celui qui sait les richesses que procure le dépaysement. Conteur, comédien et metteur en scène, son cœur de métier est le récit. Cofondateur de l’agence de géographie affective, basé à Bordeaux, il cherche dans l’espace public à mettre en résonnance la parole des gens avec la mémoire des lieux.
http://oliviervillanove.com

cHRISTOPHE CHATELAIN Ι METTEUR EN RUE

Artiste metteur-en-rue, formateur et acteur, Christophe Chatelain est depuis longtemps investi dans la recherche d’un théâtre « autre » qui a orienté ses choix d’écriture vers ceux du théâtre de rue. Depuis plus de 15 ans, il est metteur en rue au sein de la compagnie PUDDING THEATRE qu’il a co-fondé en 1999 et dont la démarche se caractérise par des questionnements propres à l’art en espace public : la rencontre avec le public, la prise en compte de l’environnement urbain et le détournements d’objets.

PARTENAIRE

LA MAISON DU CONTE Ι CHEVILLY-LARUE

La Maison du Conte est un centre de développement du conte et des arts de la parole. C’est un lieu de transmission, de recherche, de création, d’accompagnement et de diffusion du conte. Fortement reliée au projet culturel et artistique de la ville de Chevilly-Larue, La Maison du Conte est le centre d’une relation privilégiée, depuis trois décennies, entre cette ville et l’art du conteur.
http://lamaisonduconte.com

POINT D’APPUI

LA COMPAGNIE Ι MARSEILLE

Le lieu de création La compagnie a pour mission la production, la promotion et la diffusion d’œuvres d’art contemporain, un soutien aux jeunes artistes de la région, des ateliers de pratiques artistiques destinés à tous les publics. Les activités sont reliées aussi bien au quartier de Belsunce où elle est implantée depuis 1991 qu’au réseau de l’art contemporain. Son action vise à brouiller les frontières sociales inséparables des pratiques et des savoirs.
http://www.la-compagnie.org

INFORMATIONS PRATIQUES

DATES :  du 21 au 25 novembre 2016
LIEU : La compagnie, lieu de création, quartier Belsunce – Marseille (13).

PUBLIC CONCERNÉ :
 Artistes désirant travailler avec la parole dans l’espace public. Le groupe réunira des profils différents qui favoriseront expérimentations croisées et relais de compétences.

PRÉREQUIS 
 être majeur
 maîtriser le français
 avoir une expérience professionnelle dans le domaine du spectacle vivant

EFFECTIF I 10 participants 

>> TÉLÉCHARGER LE DOSSIER PÉDAGOGIQUE <<

PROCÉDURE D’INSCRIPTION

Stage conventionné collectif AFDAS
INSCRIPTIONS OUVERTES JUSQU’AU 1er NOVEMBRE 2016

COÛT DU STAGE
Le coût du stage est de 875€ TTC par stagiaire :
— Coûts pédagogiques 775€ I pris en charge par l’AFDAS
— Frais d’inscription 100€ I à la charge du stagiaire

PROCÉDURE D’INSCRIPTION
1 — vous complétez le dossier de pré-inscription via le formulaire en ligne ci-dessous
2 — vous vérifiez votre éligibilité auprès de l’AFDAS
3 — la FAI-AR vous adresse les documents nécessaires à l’instruction de la demande de financement (devis nominatif et programme de formation)
4 — vous déposez votre demande de prise en charge auprès de l’AFDAS * : www.afdas.com

Comment établir votre demande de financement auprès de l’AFDAS ?
– complétez le formulaire demande de prise en charge : lien vers le formulaire AFDAS
– faites compléter la page 2 par la FAI-AR
– adressez le dossier à votre agence AFDAS, accompagné des justificatifs requis

5 — vous vous acquittez des frais d’inscription par chèque à l’ordre de la FAI-AR
(ce chèque n’est encaissé qu’au moment de la confirmation définitive d’inscription)
6 — l’inscription définitive est confirmée à réception de l’accord de prise en charge par l’AFDAS

ACCEUIL
L’accueil des participants est prévu le premier jour du stage : lundi 21 novembre 2016, à 9h, à La Compagnie, lieu de création, 19 Rue Francis de Pressensé, 13001 Marseille (quartier Belsunce).
Les frais de séjour (transports, hébergement, restauration) sont à la charge de chaque stagiaire.
Accompagnement possible pour la préparation du séjour par l’équipe de la FAI-AR. Possibilité d’hébergement dans les studios de la Cité des arts de la rue (sous réserve de disponibilité).

INSCRIPTIONS OUVERTES JUSQU’AU 1er NOVEMBRE 2016

CONTACT :
Lauréline Saintemarie, chargée de développement pour la FAI-AR
laureline.saintemarie@faiar.org  I +33 (0)4 91 69 74 67