Quand les artistes nous invitent à vivre des expériences où nous ne sommes plus seulement spectateurs d’un spectacle, mais engagés dans une performance relationnelle, immergés dans un environnement plastique, impliqués dans un protocole poétique, que se passe-t-il ? Quelle est la nature de ces aventures ? Quels partages du sensible proposent-elles ? Quelles places ont-elles dans les lieux et les réseaux culturels ?

Après une conférence-discussion sur la « culture expérientielle » proposée par Pascal Le Brun-Cordierdirecteur de l’agence de géopoétique Vertigo In Vivo et responsable du Master Projets culturels dans l’espace public à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (France), nous partirons à l’aventure dans les rues d’Avignon avec Tania Alice, artiste-chercheuse, Performers sans Frontières (France/Brésil).

Masterclasse ouverte à toutes les personnes intéressées de plus de 16 ans, sans restriction aucune ! Proposé par LaScierie et la FAI-AR, Formation supérieure d’art en espace public, avec la complicité d’Arnaud Pirault.

DÉROULÉ
10h00 – 11h00 : accueil
11h00 – 13h00 : conférence-discussion sur la « culture expérientielle » et notamment la « performance relationnelle », et préparation de la performance de l’après-midi 
13h00 – 14h00 : déjeuner collectif (possibilité de restauration bio sur place)
14h00 – 15h30 : performance participative collective sur une place publique du centre ville (30 personnes)
15h30 – 16h00 : debriefing

Entrée libre sur inscription.
Les inscriptions seront enregistrées jusqu’à 24h avant la masterclasse
.
Inscription Masterclasse #1
Tania ALICE, Performers sem Fronteiras (Brésil)

Tania Alice est artiste de performance, docteur en Lettres et Arts par l’AMU (France), artiste-chercheuse et enseignante en performance en Licence, Master et Doctorat à l’Université Fédérale de l’État de Rio de Janeiro au Brésil, thérapeute de Somatic Experiencing et formée en Yoga du Rire. Elle est fondatrice de la plateforme Performers sans Frontières (anciens Héros du Quotidien), qui réalise des projets participatifs en zone de trauma.

Son travail artistique a été présenté dans divers pays d’Europe, aux États-Unis, Amérique Latine, Népal, entre autres, dans des musées, galeries d’art, festivals de théâtre, rues, maisons, forêts et dans des universités. Elle développe des projets de recherche théoriques et pratiques à l’Université et auprès du Ministère de la Recherche brésilien et réalise des projets participatifs auprès de publics variés depuis plus de dix ans (personnes âgées, personnes en hôpital psychiatrique, publics marginalisés…).

Elle a été professeure invitée dans diverses Université d’Europe et des États-Unis et s’intéresse tout particulièrement, dans le secteur de l’art, à la performance relationnelle, participative et à la pédagogie de la performance.

Site webSite Performers Sem Fronteiras

—————-

Pascal LE BRUN-CORDIER

Pascal Le Brun-Cordier est enseignant-chercheur à l’École des Arts de la Sorbonne (Paris 1), responsable du Master Projets culturels dans l’espace public, et directeur de l’agence de géopoétique Vertigo In Vivo qui œuvre au carrefour de l’urbanisme culturel, de l’art en espace public et des projets de territoire.

Il explore la notion de « culture expérientielle », notamment dans le cadre d’un séminaire ouvert co-piloté depuis un an avec Delphine Martincourt – ARCADI Ile-de-France, et avec un groupe d’artistes, de responsables culturels et de chercheurs.

La « culture expérientielle », ce serait tout ce qui, dans le champ de la création artistique et des pratiques culturelles, nous invite à vivre des expériences, au-delà du fait de voir un spectacle ou d’être face à une œuvre plastique : installations immersives, performances relationnelles, spectacles participatifs, jeux collaboratifs, projets mixant spectacle et VR…

Site web – Facebook

—————-

Le lieu

Nouveau lieu avignonnais, LaScierie porte le nom de son ancienne activité : la scierie Brunet Debaisnes, chargée de l’histoire d’Avignon. En lien étroit avec le Rhône et son Port aux radeaux qui amenaient les bois flottants depuis les montagnes en amont, la scierie a contribué des siècles durant au développement de  la ville.

LaScierie est un lieu multiple et multidisciplinaire. Tourné vers l’Économie Sociale et Solidaire et l’écologie, globalement pensé comme un lieu de vie. De nombreux acteurs de la Cité sont à l’initiative de ce projet issus de l’urbanisme, du spectacle vivant, de l’alimentation biologique, et d’autres secteurs de l’ESS.

LaScierie développe une programmation ouverte à l’ensemble des champs de la création contemporaine : Danse, théâtre, musique, performance, art en espace public, lectures, conférences, temps de pratique, etc. Cette première édition pour le Festival d’Avignon 2018 se souhaite conviviale et festive. Une restauration bio sera présente tout au long du Festival, avec bar, dance floor et concerts.

LaScierie, 15, boulevard du Quai Saint Lazare 84000 – Avignon

—————-

Votre contact FAI-AR
Lauréline SAINTEMARIE I Coordinatrice pédagogique de la formation continue I laureline.saintemarie@faiar.org I 04 91 69 74 67.