© André Fortino

Les arts du cirque au risque de l’espace public

10 jours avec Éric Goubet pour découvrir de nouveaux espaces d’expression circassienne

du 10 au 14 avril 2017, Centre national des arts du cirque, Châlons-en-Champagne (51)
du 24 au 28 avril 2017, FAI-AR, La Cité des arts de la rue, Marseille (13)

Ce stage est destiné à des artistes circassiens qui souhaitent aborder l’espace public comme territoire de recherche et d’expression artistique. Le CNAC et la FAI-AR s’associent autour de cette formation menée par Éric Goubet, compositeur et metteur en scène, attaché à nourrir les pratiques circassiennes par une réflexion sur la mise en espace, la narration et la technique.

En prenant appui sur les aménagements urbains, il s’agit de comprendre comment l’acte artistique peut prendre place avec justesse dans la ville à partir des éléments en présence : architecture, mobilier, flux, lumières, sons, usages, représentations, etc.

Plus qu’un support physique, comment la ville constitue-t-elle un espace de recherche technique, dramaturgique et scénographique pour les artistes de cirque ? Comment donner sens aux pratiques circassiennes dans l’espace urbain ?

La première séquence a lieu à Châlons-en-Champagne et permet d’introduire les bases de l’acrobatie, de l’équilibre et la pratique de divers agrès en s’intéressant à leur transposition dans l’espace public : comment appréhender la ville comme terrain d’écriture à partir de ses composantes physiques ?

La seconde séquence a lieu à Marseille en association avec l’artiste plasticien André Fortino. Les stagiaires s’aventurent dans les interstices urbains, friches, parcs et terrains délaissés, pour tester différentes configurations d’intervention en intégrant les perturbations du réel à leur propos. La composition et la captation d’images vidéo complètent l’exploration à partir des notions de point de vue et de cadre.

OBJECTIFS

 Observer la ville et la prendre comme terrain d’écriture contextuelle
 Repérer et décrypter un espace : relever et nommer ce qui fait sens
 Utiliser les éléments du mobilier urbain et/ou de l’architecture, comme agrès

 Réagir et intégrer les perturbations du réel
 Aborder les différences de jeu et de présence entre chapiteau, salle et environnement urbain
 Rapport au public : comprendre et intégrer les spécificités de la rue et de l’urbain
 Aborder les codes plastiques de l’image urbaine pour l’audiovisuel

SÉQUENÇAGE

RENDRE CONCRET L’ABSTRAIT CNAC | 10 – 14 avril 2017
 Techniques acrobatiques, équilibres et divers agrès
 Techniques circassiennes au service du détournement urbain
 Sens et perception poétique de l’espace public

RENDRE VISIBLE L’INVISIBLE FAI-AR | 24 – 28 avril 2017
Avec André Fortino, plasticien

 Interprétation dans l’espace public : ville, terrain, friche
 La vidéo comme point de vue du spectateur

ENCADREMENT PÉDAGOGIQUE
Éric GOUBET | Initiateur pédagogique (Compositeur et metteur en scène)
André Fortino | Intervenant (Artiste plasticien)
[à définir] | Intervenant (Professeur permanent au CNAC)

INFORMATIONS PRATIQUES

PUBLIC CONCERNÉ  :
Professionnels des arts vivants souhaitant approfondir la pratique de l’espace public.

EFFECTIF : 12 pers.

DURÉE : 2 x 5 jours
VOLUME : 70h
TARIF : Frais pédagogiques : 1000€ + Frais d’inscriptions : 50€
Possibilité de financement par l’AFDAS, Pôle Emploi, plan de formation employeur, etc.

PRÉ-REQUIS  :
avoir une expérience professionnelle dans au moins un des domaines concernés : cirque, arts en espace public, danse, arts visuels, arts plastiques
 avoir une préparation physique suffisante pour engager des travaux de corps (acrobatie, portées, danse)
 être en recherche d’expérimentation artistique
 être majeur


>> TÉLÉCHARGEZ LE DOSSIER PÉDAGOGIQUE <<


INSCRIPTIONS OUVERTES JUSQU’AU 24 MARS 2017
Autres renseignements :
 laureline.saintemarie@faiar.org