DU 23 AU 27 AVRIL 2018

À Besançon avec La cie Pernette 

 

Nathalie Pernette propose dans ce stage de partager sa recherche sur le corps et l’animalité.
Dans la ville, les parcs, la forêt, de jour ou de nuit, entre humain ou avec des animaux, l’atelier offre la possibilité d’explorer notre part animale, en mouvement, en son et en relation à l’autre et à l’espace.
Les expérimentations s’appuient sur l’observation libérée de l’anthropomorphisme, sur l’analyse sensible, le vécu ou l’évocation des lieux pour éprouver le rapport aux mouvements, aux zones de contacts, aux espaces, aux corporalités.
Une mise en mouvement et en son est guidée par le sens de l’ouïe, du toucher et de la vue ; une danse qui peut naître de la découverte du monde animal et de sa gestuelle ; un rapport au monde porté par les notions de réflexe, de lien à l’environnement et d’accords souterrains…
L’approche expérimentale permet à chacun de nourrir ses états de corps, ses perceptions et d’interroger sa propre pratique du mouvement dans l’espace public.

 

ObJECTIFS PÉDAGOGIQUES

— Appréhender l’espace public à partir d’un positionnement inhabituel et non anthropocentré.
Ouvrir sa perception des espaces publics en y incluant tous les êtres vivants. Observer, se nourrir et entrer en relation avec d’autres espèces.
Explorer la part animale de l’être humain pour approcher, percevoir et vivre l’espace public autrement. Entrer en relation avec l’espèce humaine au travers d’une communication non verbale.
Récolter et répertorier différents types de matériaux issus de la documentation, de l’observation et de l’expérimentation artistique.

 

COMPÉTENCES VISÉES

— Disposer d’un registre de mouvement élargi à l’usage des sens et aux corporalités animales.
 Savoir mobiliser une écoute de tous les êtres vivants et de leurs place, actions et interactions dans l’espace public.
Savoir construire une forme chorégraphique en fonction de la morphologie d’un lieu, de ses usages, de ses obstacles, atouts et circulations.
Savoir observer la façon dont les espaces peuvent agir et inspirer sa part animale.

 

FORMATRICE

NATHALIE PERNETTE 

Défi, coups reçus, donnés, corps à corps avec l’invisible, une rude énergie ciselée par une gestuelle minutieuse… Outre la manipulation du corps de l’autre pour en saisir la mobilité articulaire, Nathalie Pernette ancre le mouvement dans la spontanéité, la décharge émotive nourrie de la sensation intérieure.Chez cette danseuse-chorégraphe formée au classique dès l’enfance, la danse prend corps, preste, tout en angles vifs. Instinct et rigueur sur fond d’interrogation permanente. Ce pêché mignon, son passage par l’école de Françoise et Dominique Dupuy, ne fait que l’affirmer. À la ville comme à la scène, toujours sur le qui-vive, Nathalie Pernette n’a de cesse de tester ses hypothèses, traquer ses obsessions. Longuement, passionnément, avec ce dosage de lucidité qui sied à une vraie tête chercheuse jamais contente. En dix-huit ans, Nathalie Pernette a fait du travail sa vertu.

 

PARTENAIRE

LA COMPAGNIE PERNETTE I Besançon

En 2001, Nathalie Pernette, danseuse et chorégraphe, a créé sa propre compagnie et présente depuis ses spectacles dans toute la France et à l’étranger. Autour d’une vaste activité de production et de diffusion de créations chorégraphiques se développent de nombreuses actions de sensibilisation à la danse contemporaine.
La compagnie Pernette défend des lignes artistiques multiples et la concrétisation de son travail d’implantation sur le territoire franc-comtois, aboutit en 2011 avec son installation dans le studio de danse de la Friche Artistique de Besançon.
Nathalie Pernette désire que la danse puisse être vue et défendue dans des lieux de natures multiples, ses spectacles sont présentés à la fois sur des grands plateaux nationaux, dans des festivals et dans des lieux urbains ou ruraux, en extérieur comme en intérieur. Cette large diffusion vise à faire connaître et aimer la danse, en abolissant autant que possible les préjugés et les réticences.
Vingt deux pièces ont vu le jour depuis la création de la compagnie.

 

INFORMATIONS PRATIQUES

Dates | Du 23 au 27 avril 2018
Lieu | Friche artistique et espace choisis dans la ville de Besançon (Doubs)
Public | Artistes professionnels de diverses disciplines (danseurs, comédiens, plasticiens, etc.)
Effectif | 16 participants *
*Cette formation est un module de la Formation supérieure. 8 places sont ouvertes à des artistes hors cursus.

Coût | Le coût du stage est de 850€ TTC par stagiaire
— Coûts pédagogiques 800€
— Frais d’inscription 50€
Possibilité de financement par les OPCA (AFDAS et autres), Pôle emploi, Plan de formation employeur, etc.Nous contacter pour obtenir les documents nécessaires à vos démarches de demande de financement.

Inscriptions ouvertes jusqu’au 23 mars 2018

Contact | Lauréline SAINTEMARIE | Coordination pédagogique – Formation continue | laureline.saintemarie@faiar.org | +33 (0)4 91 69 74 67

PRÉ-INSCRIPTIONS [Module LA PART ANIMALE]


  •   Intermittent
      Salarié (régime général)
      Auto-entrepreneur
      Demandeur d'emploi


  •   arts de la rue
      danse
      autre


  •   la newsletter
      le flyer
      le site Internet
      facebook
      la presse
      la formatrice
      le bouche à oreille
      autre